Le réseau des acteurs
de l'économie humaine.
S'inscrire
 
Se souvenir de moi
 
 
Retrouvez l'actualité de l'économie humaine.
 
 
 
 
 
 
 
 

Article publié le 09/03/09 par MyCoop

Création de la Chaire de logiciel libre, Finance sociale et solidaire à Montréal

[Elsa Bergamo Pour MyCoop]

Mener des recherches centrées sur le développement de logiciels libres dédiés au secteur de la finance sociale et solidaire, c’est la vocation de la Chaire de logiciel libre, finance sociale et solidaire qui vient d’être créée.

Elle a également pour objectif de débuter un projet «libre» majeur visant le développement d'une famille de logiciels pour ce secteur d'activité tant au Québec qu'au niveau international.
Lancée le 29 janvier 2009, par l’Université du Québec à Montréal (UQAM), son titulaire est Louis Martin, Professeur au Département d’informatique.

Un logiciel libre est un logiciel informatique dont la licence est libre de droit. À la différence des logiciels « propriétaires », toute personne peut, entre autres, utiliser, modifier, reproduire ou diffuser gratuitement un logiciel libre.

Le logiciel libre est aujourd’hui perçu comme une véritable opportunité pour les pays en développement. Ainsi, des organismes tels la CNUCED et l'ONU ont fait du logiciel libre un élément important de leur stratégie. La CNUCED a fait connaître explicitement son intérêt pour la Chaire de logiciel libre, Finance sociale et solidaire par la voix de son Secrétaire général le Dr. Supachai Panitchpakdi.

La création de la Chaire de logiciel libre, Finance sociale et solidaire a été rendue possible grâce à un don de l’Association Internationale de Logiciel Libre (AILL). Cette association a été créée en février 2008 par la Fondation CSN, Filaction, la Caisse d’économie solidaire Desjardins, le Crédit Coopératif, la Macif et Chèque Déjeuner, tous convaincus que les valeurs associées au logiciel libre rencontrent les principes fondamentaux de l’économie sociale.

Lors de l’événement du 29 janvier 2009, célébrant le lancement de la Chaire, le recteur de l’UQAM, Claude Corbo, a tenu à remercier chaleureusement les donateurs et s’est réjoui « de la concordance entre la mission de la Chaire et celle de l’UQAM tant par la nature des connaissances qu'elle met en œuvre, que par la portée sociétale qu'elle vise ».

Les co-présidents de l’Association Internationale de Logiciel Libre, Hugues Sibille, directeur général délégué du Crédit Coopératif, et Léopold Beaulieu, président-directeur général de la Fondation CSN, étaient présents lors de la manifestation. Ils ont souligné que « les membres de l’Association Internationale du Logiciel Libre éprouvent la même inquiétude quant à la menace que fait peser sur l’humanité la privatisation accrue et le caractère hermétique des processus et des produits de la création intellectuelle.

Les travaux de la Chaire vont justement permettre le développement de systèmes d’information adaptés aux exigences de la finance socialement responsable et aux caractéristiques des institutions financières d’économie sociale et solidaire. Il s’agit d’un enjeu essentiel de leur libre détermination et de leur capacité à travailler en réseau ».

Le site de l’AILL : http://www.ai2l.org/

Le site de l’Université du Québec à Montréal :
http://www.uqam.ca/

Plus d’informations sur la Chaire de logiciel libre, Finance sociale et solidaire :
http://www.recherche.uqam.ca/regroupements/chaire-logiciel-libre.htm


Commentaires

Aucun commentaire.