Le réseau des acteurs
de l'économie humaine.
S'inscrire
 
Se souvenir de moi
 
 
Retrouvez l'actualité de l'économie humaine.
 
 
 
 
 
 
 
 

Article publié le 16/04/09 par MyCoop

Master DD: le diplôme anti-crise?

[Terra Eco]
Depuis le sommet de Johannesbourg en 2002, les 3ème cycles ayant accolé leur nom au terme de développement durable se multiplient. Mais sont-ils vraiment l’arme absolue pour trouver un job ?

"Master en communication éco-citoyenne, patrimoine et développement durable", "gestion de l’environnement et développement durable", "développement durable dans les pays en développement"... Inconnu au bataillon il y a encore dix ans, le DD a depuis fait florès dans le vocabulaire universitaire.

Les étudiants à la fibre écolo sont les 1ers à s’enthousiasmer, tel David, 24 ans, en 2ème année de master en "sustainable development" à Pékin. Né il y a 4 ans, ce programme pluridisciplinaire est le fruit d’un partenariat entre Paris-Dauphine et l’Université de l’Agriculture chinoise. "Il y a urgence à améliorer les choses pour la planète", souligne-t-il. "Pour cela, il faut des bonnes volontés. Mais comme la concurrence s’annonce rude, ce n’est pas plus mal que notre master soit l’un des pionniers dans le domaine." Orienté sur la gestion de projets, le master est spécialisé (DD) tout en restant généraliste. Après une école de commerce et un master en DD, Céline se verrait bien piloter des programmes d’accès à l’eau potable ou de soutien à l’agriculture dans les pays en développement. "Il y a aussi beaucoup d’offres dans le secteur de l’audit et de la RSE [1]", assure-t-elle.


Besoin de techniciens
Pourtant, les étudiants sont bien conscients des difficultés qui les attendent, une fois le diplôme en poche. A la question un "Master en DD peut-il permettre de trouver du travail ?", Alexia, fraichement titulaire d’un master en DD, et qui vient de décrocher un job de consultante dans le management des crédits carbone, préfère répondre par la négative.(...)

Lire la suite sur Terra Eco

[1] responsabilité sociale des entreprises

Commentaires

Aucun commentaire.